Et si savoir raconter une histoire pouvait vous aider à trouver un emploi ?

Le GreffierBlog

Sachez qu’un recruteur consacre en moyenne 35 secondes à l’analyse d’un dossier de candidature. Il est donc primordial de savoir se démarquer pour décrocher un entretien, et il est vital de marquer l’esprit du recruteur lors de cet entretien. Soigner et contrôler son image sur les réseaux sociaux est aujourd’hui devenu incontournable, car 85% des recruteurs déclarent effectuer des recherches en ligne sur les candidats.

Donc, aujourd’hui, le vrai défi lorsque vous recherchez un emploi, c’est comment se distinguer, sortir du lot, se rendre visible.

C’est d’autant plus difficile lorsque vous êtes découragé et que vous ne savez plus comment faire pour décrocher enfin un entretien d’embauche. Lorsque vous avez l’impression de ne pas exister, que personne ne vous donnera une chance, que vos compétences n’ont plus de valeur.

C’est là qu’interviennent la communication narrative et le marketing de soi (voir le programme d’accompagne Il était une fois développé par Le Greffier).

Car, vous l’aurez deviné, le nerf de la guerre, c’est marquer l’esprit des recruteurs, créer de l’émotion pour qu’ils se souviennent de vous, autrement dit : SE VENDRE.

Il s’agit d’une approche complètement différente, à des kilomètres d’un traditionnel recrutement. Soudain, vous n’êtes plus demandeur, vous devenez offreur. Vous vendez une offre de services à une entreprise. Vous vendez vos services, votre marque à une société, et pour y parvenir, vous allez utiliser les techniques marketing employées par les entreprises pour faire connaître leurs marques et leurs produits.

Un des incontournables de cette approche est la communication narrative ou storytelling, autrement dit l’art de raconter une histoire. C’est certainement un des meilleurs moyens, si ce n’est le meilleur pour créer de l’émotion et marquer durablement les esprits. Le storytelling permet de créer de la valeur. Les marques l’utilisent depuis des années, et ce n’est pas pour rien. Elles vous racontent des histoires, et ça fonctionne. La preuve, vous êtes prêts à payer plus cher pour vous offrir un produit de marque. Pourquoi ? Tout simplement parce que derrière la marque se cache une promesse qui rend le produit différent.

Pour que votre histoire soit bien rôdée, il faut la travailler. Faire le point sur vos compétences, sur ce que vous savez faire et sur ce que vous voulez faire. Il faut élaborer votre message.

La seconde étape consiste à définir votre stratégie. Autrement dit, maintenant que le discours est posé, comment le faire passer, à qui, à quel moment et via quels supports. Le marketing de soi est en quelque sorte votre plan de communication sur votre marque personnelle. Mais, le marketing de soi, c’est aussi ce que les autres disent de vous une fois que vous avez quitté la pièce.

Il est donc primordial de maîtriser votre image sur tous les supports afin que votre discours soit cohérent. Une mauvaise image sur les réseaux sociaux est aujourd’hui rédhibitoire. Souvenez-vous, 85% des recruteurs les consultent.

Votre CV et votre lettre de motivation doivent également refléter votre personnalité (inutile de rajouter des paillettes pour briller, ça ne fonctionne pas). Il faut vous différencier en exposant votre vision de votre métier.

Vous voulez décrocher le job de vos rêves ? Alors, apprenez à vous raconter comme une marque vous séduire les recruteurs.